Quelle est la vision des abeilles ?

vision des abeilles

Les yeux aux multiples facettes des abeilles intriguent ; contrairement à l’œil humain, on parle d’œil complexe en raison de la restitution morcelée de l’image. Comment est-ce que les abeilles voient leur environnement, comment fonctionne leur vision ?

La vision d’une abeille se fait grâce à de multiples facettes

Contrairement aux yeux humains, ceux des abeilles sont immobiles et situés latéralement avec des milliers de facettes hexagonales. Ces facettes sont également appelées ommatidies et sont indépendantes dans leur fonctionnement.

Quand l’abeille regarde, les différentes images captées par les facettes sont ensuite reconstituées dans le cerveau pour former un ensemble cohérent. Le rendu peut s’apparenter à une mosaïque un peu déformée.

Le nombre de facettes dépend de la fonction de l’abeille de la ruche :

  • La reine qui ne sort qu’une fois de la ruche dans sa vie pour la reproduction en a le moins, avec 3000 à 4000 ommatidies.
  • Les butineuses ont près de 4000 à 6000 facettes.
  • Les faux-bourdons (les abeilles mâles) en ont le plus avec un chiffre qui oscille entre 7000 et 8600.

Dès lors, il devient très facile pour les abeilles de repérer les autres insectes ainsi que les prédateurs qui évoluent dans leur environnement.

Si vous pouviez voir comme les abeilles, vous verriez très flous, mais cela ne dérange pas leurs abeilles dans leur mission.

vue abeille

La perception du mouvement par rapport aux hommes

L’abeille ne va pas voir comme les hommes, mais elle va pouvoir percevoir des variations lumineuses ou des mouvements. C’est notamment le cas grâce aux poils ciliaires intégrés sur l’œil. Comme les capteurs sont divisés par milliers dans l’œil, ils s’activent par intermittence en fonction du mouvement.

Ce dernier est davantage découpé, ce qui permet aux abeilles de se déplacer dans un enchevêtrement de végétaux sans encombre. Par exemple, un mouvement rapide de la main sera décrypté par section contrairement à l’œil humain qui ne verra qu’une image continue.

yeux abeille

Les individus d’une colonie peuvent percevoir jusqu’à 200 images par seconde, quand l’homme n’en perçoit que 20 en moyenne ! En revanche, il s’avère que l’œil des ouvrières déchiffre moins bien ce qu’elles voient, jusqu’à 60 fois moins que les hommes.

Toutefois, en raison de leur perception accrue du mouvement, on ne peut pas dire qu’elles voient moins bien, seulement autrement pour correspondre à leur mode de vie. Par exemple, elles perçoivent très rapidement les fleurs en mouvement grâce au vent, et se dirigent vers elles en priorité par rapport aux végétaux statiques.


Grâce à ses sens et au filet de lumière qui entre dans la ruche par le trou d’envol, l’abeille réussit à se repérer dans la ruche. Mais il est vrai qu’elle ne voit pas dans le noir, ce qui explique qu’elle ne butine pas la nuit.


La couleur vue par les abeilles

Les ouvrières voient seulement certaines couleurs : elles ont une vision trichromatique qui leur permet de voir le bleu et le vert principalement, mais pas vraiment le rouge ! Contrairement aux humains, elles perçoivent également les ultraviolets. Les ultraviolets révèlent notamment les lignes des pétales qui mènent jusqu’au cœur de la fleur, facilitant le butinage.

vision abeille
couleur vue par les abeilles

Les récepteurs des ommatidies (facettes) se découpent en :

  • 4 récepteurs pour le vert
  • 2 récepteurs pour le bleu
  • 2 pour les ultraviolets

La vision du rouge est très faible, et les autres couleurs sont interprétées par du noir.

La couleur noire et la couleur blanche font perdre ses repères à l’abeille. Si la couleur noire la rend plus agressive, le blanc lui apparait flou et brouille ses ancrages, ce qui peut expliquer l’habit blanc de l’apiculteur (ainsi que le confort de cette couleur en été).

la vision des abeilles

Les ocelles, complémentaires aux yeux des abeilles

Les ocelles sont des sortes de petits yeux au-dessus du crâne. Positionnées de manière triangulaire, elles n’ont paradoxalement pas pour fonction de voir ou de produire des images, mais de déceler les variations lumineuses.

Sa rôle se concentre surtout sur le repérage à la sortie de la ruche et la stabilisation en vol entre le sol et le ciel.

Les défauts de la vision des abeilles

L’inconvénient de la vue des abeilles, c’est que les capteurs sont moins performants si l’objet est éloigné car les facettes perçoivent moins leur rayonnement. Par exemple, ce qu’un humain voit à 18m n’est vu de manière distincte par l’abeille qu’à 30 cm.

Par ailleurs, les facettes sont statiques et le positionnement de manière circulaire ne produit pas une image fidèle car il y a un désaxage. Il en résulte une déformation des objets vus par l’abeille. La différenciation de certaines formes peut leur poser problème, mais leur perception des fleurs est efficace.


Sachez que certains scientifiques s’accordent à dire qu’il y a autant de visions différentes qu’il y a d’animaux différents !soit des millions) ! En effet, la vision de la faune est adaptée à leur mode de vie : certaines permettent de fuir, de séduire lors de la saison de la reproduction, ou encore de se déplacer ou de tuer.


Ils partagent nos valeurs
M’informer de la disponibilité Vous serez informé par email lors de la disponibilité de l'offre. Merci de renseigner votre adresse e-mail.
E-mail Votre adresse sera uniquement utilisé pour vous contacter.