Que faire quand on se fait piquer par une abeille ?

Juste après une piqûre d’abeille, on a tendance à vouloir tout de suite retirer le dard, mais pas forcément de la bonne manière, et on oublie certains soins après la piqûre : voici nos conseils pour les premiers gestes à adopter après une piqûre d’abeille.

Le retrait du dard après la piqûre d’une ouvrière

Si vous vous êtes fait piqué et que vous ne voyez pas le dard, bonne nouvelle, vous n’avez rien à faire à ce niveau ! Si en revanche vous voyez le bout de l’abdomen de l’abeille encore accroché à votre peau, il faut l’enlever en prenant quelques précautions.

Pour vous aider, le premier objet à éviter est la pince à épiler qui va compresser la poche de venin située dans le dard, et donc injecter encore plus le poison dans le sang. Il faut utiliser un objet comme le dos d’un couteau ou une carte de crédit pour racler la peau et enlever le dard. L’objectif est de l’enlever assez rapidement pour arrêter la diffusion des toxines dans le sang.

Que faut-il faire après une piqûre d’abeille ?

Une fois le dard enlevé, il s’agit d’amoindrir la douleur, les rougeurs, le gonflement de la piqûre ou encore la démangeaison.

Pour soulager la douleur, vous pouvez appliquer un coton ou une compresse imbibée d’eau froide. Si la réaction est assez forte, il est également possible d’administrer au piqué un antihistaminique pour voix orale ou locale avec un crème calmante ou désinfectante, ce qui permettra de diminuer démangeaisons et gonflement.

Il est également possible de ralentir le gonflement de la zone en surélevant le membre piqué pour moduler sur l’afflux sanguin. Dans les jours qui suivent, vous pouvez désinfecter la petite plaie avec un antiseptique.

Les huiles essentielles après une piqûre d’abeille

Les huiles essentielles constituent également une alternative à appliquer dans les jours qui suivent, car elles ont des vertus désinfectantes et elles calment l’inflammation. Vous pouvez par exemple vous tourner vers de l’huile essentielle de lavande ou de Tea Tree.


Les remèdes de grand-mère

Vous pourrez aussi trouver plein de recettes miracles utilisant des ingrédients comme le bicarbonate, le jus d’ananas, le jus de tabac, le vinaigre… Leur efficacité n’est pas prouvée médicalement, mais comme c’est inoffensif, on vous laisse vous faire votre propre avis !


Et si la personne piquée est allergique au venin d’abeille ?

Si la réaction n’est pas seulement locale mais généralisée, c’est que la personne est allergique au venin des butineuses. Dans ce cas, sa santé peut être en danger en fonction de sa sensibilité allergique, et son prognostique vital engagé pour les cas les plus extrêmes.

Le risque le plus conséquent est d’avoir un choc anaphylactique ou un œdème de Quincke. Voici les symptômes d’une réaction allergique au venin d’abeille :

  • Sensation de malaise, la tête qui tourne, étourdissement, picotement, perte de connaissance, baisse de tension
  • Gonflement au niveau de la bouche (lèvre et langue), tremblement, sensation de froid
  • La démangeaison est générale à tout le corps, urticaire généralisé
  • Difficulté à respirer avec une respiration sifflante

Si vous constatez ces symptômes ou si vous savez que la personne est allergique, il faut tout de suite l’emmener aux urgences pour une prise en charge rapide.

L’hôpital lui fera une piqûre d’adrénaline (épinéphrine), utilisée pour endiguer les réactions allergiques.

Il existe aussi des auto-injecteurs à garder à proximité si vous vous savez allergique, avec dans la trousse de secours des antihistaminiques et des corticoïdes.

Attention ! Une personne qui n’a jusqu’à présent jamais déclaré de symptômes allergiques peut en manifester un jour.

LIRE AUSSI >> Tout savoir sur les réactions allergiques aux piqûres d’abeille

Même sans antécédent allergique, il faut consulter un médecin en cas de piqûre dans certaines parties du corps comme la gorge, la bouche ou les yeux.

De même, un grand nombre de piqûres peut être dangereux (en cas d’attaque d’un essaim par exemple) et il est préférable d’aller aux urgences, même sans signes alarmants. C’est le cas s’il y a plus de 20 piqûres chez l’adulte, et 4 à 5 piqûres chez l’enfant.

En bref, que faire quand une abeille nous pique ?

  • Retirer la dard correctement sans appuyer dessus
  • Eventuellement, prendre un antihistaminique ou masser avec une crème
  • Appliquer du froid sur la piqure
  • Surélever le membre
  • Appliquer un antiseptique les jours suivants (ou des huiles essentielles)

LIRE AUSSI >> Les bienfaits insoupçonnés de la piqûre d’abeille

Ils partagent nos valeurs
M’informer de la disponibilité Vous serez informé par email lors de la disponibilité de l'offre. Merci de renseigner votre adresse e-mail.
E-mail Votre adresse sera uniquement utilisé pour vous contacter.