Le rôle du jabot de l’abeille dans la production de miel

Jabot abeille

La production de miel commence dès le butinage, quand les abeilles passent de fleurs en fleurs pour prélever le nectar. Avant même d’arriver à la ruche, l’un de leur organe va être essentiel pour le transport et la transformation du nectar : le jabot.

Comment les abeilles butinent-elles ?

Les abeilles sont attirées par le nectar, liquide sucré spécialement produit par les fleurs mellifère pour assurer la pollinisation. La fécondation se fait lorsque les abeilles passent d’une fleur à l’autre pour pour récupérer le nectar.

Quand une abeille se pose sur une fleur, elle écarte les pétales et aspire le nectar via sa langue pour le stocker dans le jabot. La langue d’une abeille mesure entre 5.3 et 7.2 mm.

Qu’est-ce que le jabot ?

Anatomiquement, le jabot est une poche qui permet donc de stocker le nectar prélevé sur les fleurs au fur et à mesure que l’abeille butine dans les plantes.

Le jabot se situe au bout de l’œsophage de l’abeille comme une sorte de renflement, juste avant les intestins, à la manière de l’estomac pour les humains.

Il est d’ailleurs aussi appelé « estomac à miel » !

abeille jabot

Le saviez-vous ?

La capacité de stockage du jabot est de 50 à 70 µl (microlitre). C’est pourquoi, avec cette faible quantité transportable, la production de 500g de miel représente 17 000 trajets, soit 7000 heures de travail !

Le rôle du jabot dans le butinage

Comme évoqué, l’un des rôles principal est le transport du nectar, mais celui-ci n’est pas digéré : une fois arrivée à la ruche, l’abeille régurgitent en plusieurs fois le nectar dans le jabot d’une abeille receveuse (ce qu’on appelle le jabot à jabot), qui le régurgite à son tour dans une cellule, puis elle l’étale avec sa langue.

En plu du rôle de réservoir, le jabot libère également des enzymes pendant le vol de retour à la ruche, qui va changer la composition du nectar. Cette enzyme, l’invertase, produit une réaction chimique d’hydrolyse du saccharose à l’intérieur de jabot, en ajoutant du glucose et du fructose.

jabot à jabot définition

Enfin, le jabot transporte également le miellat, ce petit liquide sucré et collant produit par d’autres insectes piqueurs et suceurs comme le puceron ou les cochenilles. Le miellat peut être mélangé au nectar, ou servir à faire du miel de miellat. enfin, le jabot peut également contenir de l’eau.

M’informer de la disponibilité Vous serez informé par email lors de la disponibilité de l'offre. Merci de renseigner votre adresse e-mail.
E-mail Votre adresse sera uniquement utilisé pour vous contacter.