Acheter de la cire d’abeille blanche : une fausse bonne idée !

cire d'abeille blanche

A l’instar du bicarbonate de soude ou du vinaigre blanc, les produits issus de l’apiculture ont de multiples usages bénéfiques dans notre quotidien. La cire d’abeille ne fait pas exception, et on voit proliférer des produits cosmétiques, d’hygiène, ou encore thérapeutiques à base de cire d’abeille blanche… Pourquoi faut-il se méfier du caractère blanc de la cire ?

La cire d’abeille au naturel

Dans l’organisation du rucher, les abeilles bâtisseuses (ou cirières) produisent des écailles en cire grâce à des glandes situées sous leur abdomen. Ces écailles sont récupérées par les ouvrières, principalement pour construire les rayons et donc la structure de la ruche.

Les lamelles de cire peuvent également avoir d’autres rôles dans la ruche :

  • Servir d’opercules pour les alvéoles remplies de miel.
  • Construire le couvain qui contiendra les œufs, les larves et les nymphes.
  • Participer au malaxage du propolis.
  • Enduire les parois de la ruche (encaustique).

Le saviez-vous ?

Pour faire 1 kilo de cire d’abeille, il ne faut pas moins d’un million d’écaille de cire !

La couleur de la cire en milieu naturel

Si à l’origine, la cire d’abeille était bel et bien blanche voire transparente ou cristalline, le pollen et le propolis la rendent jaune. La couleur oscille entre le jaune pâle et le jaune ocre en fonction de la biodiversité environnante, de la qualité des sucres végétaux ingérés par la colonie et de la race des abeilles butineuses.

Les aliments divers consommés par les abeilles influent sur la couleur du propolis, cet enduit produit à partir de résine pour aseptiser les alvéoles. Le propolis est donc appliqué sur les alvéoles pour leur effet antibactérien, ce qui pigmente la cire à l’usage.

Cire blanche naturelle

De même, les alvéoles sont remplies de pollen pour nourrir les larves, ce qui achèvent de colorer la cire. Au mieux, la cire sera jaune très clair, mais pas blanche en milieu naturel.

Même la cire d’opercule est légèrement teintée. Elle correspond au morceau de cire qui recouvre les alvéoles lorsque la maturation du miel est finie.

Cette cire d’opercule est plus rare puisqu’il faut l’équivalent de 100 kg de miel pour récupérer 1 kg de cire d’opercule. Si sa couleur est plus claire, presque blanche, elle est tout de même nuancée de jaune.


Une idée reçue

L’idée selon laquelle la cire d’abeille blanche serait plus pure que la jaune est vraie dans la nature, mais fausse dans le commerce ! La couleur ne joue pas sur la pureté de la cire d’abeille lors de l’achat.

Le blanchissement chimique de la cire d’abeille

Pour blanchir la cire, les industriels utilisent des procédés d’éclaircissement agressifs pour la cire. Le principe du traitement chimique est d’extraire les pigments naturels présents dans la composition de la cire, à l’aide de peroxyde ou encore de bichromate.

Au-delà du traitement chimique néfaste pour l’environnement, les oxydants (oxalique, sulfurique…) altèrent le produit : on passe d’une matière vivante à une matière morte.

La cire d’abeille blanche : forcément chimique ?

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe une méthode naturelle pour faire blanchir la cire. Pourquoi une bonne nouvelle ? Tout simplement parce que pour certaines applications, la cire doit nécessairement être blanche. C’est le cas par exemple du traitement du bois ou de la finition de certains meubles.

Pour blanchir naturellement la cire d’abeille, il faut l’exposer au soleil pendant un certain temps et à l’air libre. C’est la lenteur du procédé, et donc les coûts associés, qui pousse les industriels à trouver des alternatives plus productives.

Et la cire de couleur brune ou ambrée, de quoi s’agit-il ?

Une cire plus sombre est souvent le signe que la cire d’abeille contient des impuretés :

  • La récolte s’est faite avec des rayons de cire qui ont fondu, mélangeant le propolis et la cire
  • La couleur est due au procédé de récupération de la cire ou de son traitement

Cela ne veut pas dire que cette cire n’est pas bio, mais il faut garder en tête que l’augmentation de la température fait perdre ses propriétés thérapeutique à la cire. Ce sera d’ailleurs de faible conséquence si c’est pour une utilisation en bougie ou pour du cirage par exemple.

M’informer de la disponibilité Vous serez informé par email lors de la disponibilité de l'offre. Merci de renseigner votre adresse e-mail.
E-mail Votre adresse sera uniquement utilisé pour vous contacter.