A la découverte de l’abeille des sables, une abeille noire et blanche peu commune !

abeille noire et blanche

Si nous avons l’habitude de voir des abeilles noires et jaunes dans nos jardins, il existe d’autres couleurs d’abeille qui sont moins rares qu’elles n’y paraissent ! C’est la cas de l’abeille noire et blanche, appelée aussi abeille des sables.

Sa famille d’abeille : les Andrena Cineraria

Il existe plusieurs familles d’abeille en fonction de la manière de fonctionner des colonies, comment les abeilles construisent la ruche, etc. Alternant noir et blanc dans son pelage, l’Andrena Cineraria vient de la famille des Andrenidae.

D’un point de vue sémantique, son nom est tout d’abord composé du nom de sa famille apicole (Andrenidae), et Cineraria fait référence à sa couleur puisque ce terme signifie « cendré » en latin.

Cet insecte hyménoptère a la particularité d’être une abeille solitaire, avec des petites populations. Même en étant solitaire, elle peut butiner en groupe sans que cela constitue une colonie pour autant.

Reconnaître l’abeille des sables

Au niveau de son anatomie, les abeilles des sables femelles et mâles sont un peu différentes.

La femelle se reconnaît grâce aux caractéristiques physiques suivantes :

  • Thorax noir avec deux bandes grises
  • Abdomen noir avec des reflets bleutés
  • Elle est plus massive que le mâle
andrena cineraria
Andrena cineraria femelle
Abeille noir et blanche
Andrena cineraria mâle

Quant à lui, le mâle se distingue par :

  • Touffe de poils gris appelés « Fovéas » entre les deux yeux
  • Son thorax entièrement gris
  • Absence de corbeilles à pollen sur les fémurs

La famille des andrenes ont un abdomen plus aplati que les abeilles communes. De même, cette abeille possède 3 cellules cubitales au niveau des ailes. L’abeille bicolore se reconnait enfin à ses pattes noires, avec une brosse de poils à la base des pattes postérieures.

La taille de l’abeille blanche et noire est plutôt petite, soit 10 – 12 mm pour les femelles, et 7 – 12 mm pour le mâle (qui sont donc plus petits que la femelle).

A ne pas confondre avec l’une de ses cousines, l’Andrena vaga qui a un thorax gris et qui n’a pas de poils aux pattes !

Où vit cette abeille noire et blanche et à quelle période ?

D’un point de vue géographique, l’Andrena Cineraria vit en Europe, au Proche Orient et en Asie.

Sur le vieux continent, elle préfère les climats tempérés, et évite ainsi l’extrême Nord et l’extrême Sud.

Son habitat se situe souvent dans les parcs, les jardins ou encore les champs (notamment de colza).

Comme son surnom « abeille des sables » l’indique, elle aime également vivre dans les dunes de sable. Elle apprécie donc les terrains sablonneux sur le littoral.

abeille noire et blanche piqure

Au niveau de la période, les abeilles noires et blanches volent à la période du printemps. Vous pourrez les observer d’avril à juin, bien que les plus chanceux pourront les voir également aux mois de mars et juillet.

abeille des sables

Le nid des Andrena Cineraria

L’abeille noire et blanche creuse un nid dans le sol pouvant atteindre 25 cm de profondeur, et donnant sur un bouquet de logettes au bout du tunnel. Une dizaine de loges d’élevage compose donc le nid de l’abeille des sables, avec un œuf dans chaque nid et des réserves de nourriture pour les futures larves.

Elle peut nicher près d’autres abeilles monochrome, ce qui donne l’impression d’une vie communautaire : mais il n’en est rien, ce n’est pas une abeille sociale. Elle s’occupera seule de son nid fait de terriers de sable ou de terre dénudée. L’entrée forme un petit volcan, et est généralement caché dans les végétaux.

abeille des sables piqure

Une pollinisatrice

Cette abeille monochrome est une butineuse active, infatigable et très bonne pollinisatrice.

Elle récolte généralement le pollen et le nectar dans les boutons d’or, les saules, les pissenlits ou encore le colza.

La récolte du pollen se fait grâce aux poils très denses sur leurs pattes arrière.

La piqûre de l’abeille noire et blanche est-elle dangereuse ?

Comme la plupart des abeilles solitaires sauvages, l’abeille des sables n’est pas agressive car elle n’a pas de miel à défendre. Elle pique donc très peu et se sert rarement de son dard. Les spécialistes peuvent la manipuler facilement sans craindre ses piqûres.

Si vous avez une piqûre de l’Andrena Cineraria, pas de panique, elle n’est donc pas plus dangereuse que les autres abeilles. Le seul danger sera surtout pour les personnes allergiques, à l’instar des autres abeilles.

LIRE AUSSI >> Comment reconnaître les ruches sauvages pour mieux les préserver ?

M’informer de la disponibilité Vous serez informé par email lors de la disponibilité de l'offre. Merci de renseigner votre adresse e-mail.
E-mail Votre adresse sera uniquement utilisé pour vous contacter.